Allium ursinum, bear's garlic – Ail des ours en phytothérapie



l’Ail des ours en phytothérapie : indications et posologie
Contemporain du muguet dans nos forêts, l’’ail des ours (Allium ursinum) pousse en grandes colonies sur les sols riches en humus des forêts de hêtres et de chênes. Sa puissante odeur d’’ail attire le promeneur. C’est une plante médicinale déjà utilisée par les Celtes et les Germains. 

Principes actifs

  • Huile essentielle sulfurée
  • Vitamine C
  • Composés soufrés
  • Allicine, un antimicrobien très puissante.

Propriétés de Ail des ours – Allium ursinum

Elles sont proches de celles de l’’ail des jardins quoique moins prononcées.

En phytothérapie, on utilise surtout les parties aériennes et le bulbe.

  • Dépuratif.
  • Cardio protecteur :
    • il fait baisser la tension artérielle via un effet d’inhibition de l’enzyme de conversion.
    • Il prévient l’artériosclérose.
    • Il est anti-aggregant plaquettaire.
  • Il soulage les douleurs d’estomac, facilite la digestion, il est utilisé pour traiter les diarrhées les coliques les indigestions et pour stimuler l’appétit.
  • Il est vermifuge. Certains l’utilisent en cure dépurative de printemps.
  • Il a une action positive sur le métabolisme des lipides.

Les feuilles doivent être utilisées fraîches ; une fois cuites, elles perdent leurs vertus et leur parfum. Hachées finement, elles donneront une subtile saveur aillée aux salades, crudités, mayonnaises …

Indications

Elles sont essentiellement cardiovasculaires :

  • Hypertension artérielle.
  • Protection cardiovasculaire en général.

Emploi

  • Il peut se consommer tout simplement en préparation culinaire et en saison, pour favoriser la digestion
  • En gélule, posologie selon le fabriquant, il est essentiellement prescrit pour le domaine cardiovasculaire.
  • Il existe en suppositoires, fabriqués à partir de la teinture-mère, indiqués, en complément d’un traitement allopathique, en tant que vermifuge, et seul dans la prévention de la réinfestation. Un suppositoire à la peine lune et à la nouvelle lune.

En phytothérapie, l’ail des ours (Allium ursinum) agit sur la tension artérielle, l’appareil digestif et est vermifuge