Hormones et énergétique chinoise La physiologie et l’anatomie féminines, peut-on dire, sont plus complexes que celles de l’homme. Règles, puberté, grossesse et ménopause sont des étapes particulières de la vie auxquelles les femmes doivent faire face. Mais il est important de se rappeler qu’aucune de ces étapes n’est une maladie, ce sont des processus …

Compléments alimentaires à base de soja : bénéfices – risques Fini les allégations illicites? Fini les dosages extravagants? L’Afssaps et l’Afssa viennent enfin de rendre un rapport commun sur «Sécurité et bénéfices des phyto-estrogènes apportés par l’alimentation ». Synthèse réalisée par le Dr Jean-Louis SAGNE, PDG des laboratoires Monin Chanteaud, Montpellier L’essentiel à retenir est : …

IODUM en homéopathie : indications et posologie L’iode est essentiellement impliqué dans le métabolisme des hormones thyroïdiennes. En déficit, il provoquera une insuffisance thyroïdienne, en excès, une hyperthyroïdie. On le trouve dans le sel de mer et les fruits de mer. La ration recommandée pour l’homme est de 150 microgrammes par jour chez l’adulte. Le …

Homéopathie en endocrinologie : l’organothérapie L’organothérapie consiste en l’administration au patient d’extraits d’organes tissulaires ou glandulaire d’animaux sains. Ces substances sont diluées et dynamisées, comme les autres remèdes homéopathiques. On considère qu’un organe utilisé en dilution interagit sur l’organe homologue pour en réguler le fonctionnement. Organothérapie, définitions L’organothérapie est basée sur la loi de l’identique …

Le traitement homéopathique de l’hypothyroïdie L’hypothyroïdie résulte de la baisse du taux d’hormones thyroïdiennes circulantes. Historiquement, dans les pays développés, la carence en iode en était la principale raison ; l’iode est un oligoélément nécessaire à la production des hormones thyroïdiennes T3 et T4. De nos jours, la législation dans de nombreux pays en impose …

L’homéopathie pour la prise en charge du syndrome métabolique, ou pour prévenir les complications du diabète Il sera ici question du diabète de type II, non insulino-dépendant (DNID) dit diabète gras. Le diabète de type 2, rappels C’est la forme la plus fréquente de diabète, 90 à 95 % des cas. Compte tenu du caractère …

Traitement homéopathique de l’hyperthyroïdie Cette pathologie est induite par un excès d’hormones thyroïdiennes circulantes. Le traitement homéopathique se fait EN COMPLÉMENT des thérapeutiques allopathiques. Il est du ressort de l’homéopathe exclusivement. Diverses pathologies peuvent induire des symptômes d’hyperthyroïdie, la maladie de Basedow, les thyroïdites, les prises indues d’hormones thyroïdiennes à des fins d’amaigrissement…. Les éléments …