Qu’est-ce que le cbd concrètement ?


le cbd

Le corps humain est parsemé de récepteurs endocannabinoïdes. Et comme le cerveau en est fortement doté, l’action des cannabinoïdes issus des plantes de cannabis ont un fort impact sur l’organisme. Certes le cannabis thérapeutique croît sa notoriété, mais on n’a pas encore de grandes conclusions de ses études. Origine, effets, utilisations, cet article se fait le devoir de répondre à la question ‘’Qu’est-ce que le cbd ?’’, donc d’être un guide plus ou moins complet sur la question.

Comment définit-on le cbd ?

Le terme cbd en lui-même, paraît être un acronyme qui définit 3 mots ; eh bien, non ; cbd signifie cannabidiol. L’étymologie du mot a 2 sources. En effet, le mot se décompose comme suit :

  • ‘’cannabi’’ qui vient de cannabis
  • ‘’diol’’ qui désigne une substance chimique encore nommée glycol

Le nom de la molécule est influencé aussi par sa formule chimique faite d’atomes d’oxygène et d’hydrogène. Les réactions chimiques du cannabidiol ressemblent à celles d’un alcool bien qu’il n’en soit pas un ; il s’agit d’un composé organique qui constitue le chanvre. Qu’est-ce que le cbd ?

Les plants de marijuana sont un véritable concentré de cbd qui dans cet état pure, prend la forme de cristaux. C’est lorsque l’on décide de l’extraire en huile essentielle, que logiquement le cbd se présente sous cet aspect huileux.

Il faut signaler que l’avènement des cigarettes électroniques et des vaporisateurs a beaucoup contribué à vulgariser le cannabidiol. Lorsqu’on évoque le cbd, il est fréquent qu’on fasse allusion au thc. Pourquoi ? Ces 2 molécules sont les plus dominantes de la plante de cannabis. Le thc étant le plus prépondérant et celui auquel les scientifiques se sont longtemps intéressé avant que le cbd ne suscite l’intérêt.

Quelles sont les dissimilitudes marquantes entre cbd et thc ?

On ne saurait répondre à la question ‘’Qu’est-ce que le cbd ?’’ sans énumérer les différences qu’il y a entre thc et cbd. Si le thc qui est très connu d’un large public est la molécule psychoactive du chanvre, le cbd est bien au contraire le composé qui ne provoque pas un dérèglement de l’état de conscience. C’est la première grande différence entre ces 2 dérivés du cannabis.

La plante de chanvre existe en de nombreuses variétés qui ont des teneurs variables en thc et en cbd. Le cannabis du marché informel est fortement pourvu de thc (environ 15 %). Quand on sait que le chanvre compte environ 500 substances en lui, on se rend bien compte de la forte prépondérance du thc dans le cannabis. Dans les variétés légales, on s’évertue à baisser davantage le teneur en thc. Oui, cela est possible ; on y parvient par hybridation.

Le cbd étant connu pour ses nombreux bienfaits, il est donc le composé qui permet de jouir des aspects positifs du cannabis, et ce, sans conséquences. Cela lui confère l’appellation de cannabis thérapeutique.

Le cannabidiol de façon ramassée

Qu’est-ce que le cbd en substance ? Par opposition au thc, le cbd est un composé qui a une ribambelle de propriétés bénéfiques :

  • anti dépresseur ;
  • anti inflammatoire ;
  • effets relaxants, etc.

Ses vertus sont véritablement nombreuses et la phytothérapie, l’homéopathie et bien d’autres médecines s’en servent pour soulager les malades. Mieux, le cannabidiol ne provoque pas d’effets secondaires et ne rend pas ‘’stone’’. Par ailleurs, le cbd, contrairement au thc n’est pas addictif.

Le cbd : vertus effets et utilisations

le cbd

On ne saurait répondre à l’interrogation ‘’Qu’est-ce que le cbd ?’’ sans évoquer les propriétés bienfaisantes de la substance. Les particularités qui identifient le cbd sont : son côté anxiolytique, son pouvoir anti dépressif et ses effets sédatifs. Le cannabidiol pour soulager des maux, influe sur les récepteurs afférents à l’anxiété et à la douleur. Si le cbd est aussi plébiscité, c’est en raison de son côté naturel.

Les problèmes de douleurs au niveau des articulations et des os sont facilement apaisés par l’usage du cbd. Les insomniaques et les personnes sujettes au stress à répétition, se trouvent soulagées par les effets du cannabidiol.

Il faut signaler que la communauté scientifique reste prudente quant aux nombreux bénéfices supposés du cbd. Si l’effet anti stress est vérifié par des essais cliniques, il existe encore de nombreuses propriétés du cbd qui ne sont vérifiées qu’à partir d’expérimentations faites avec des rats. Si les conclusions peuvent faire espérer la race humaine, on ne peut cependant pas trancher.

Les effets avérés du cbd

Qu’est-ce que le cbd du point de vue des impacts ? Les expériences et les études faites depuis les années 60 ont permis de confirmer que le cbd a des effets réels sur une kyrielle de maladies. Le cannabidiol influerait donc sur :

  • les nausées causées par la chimiothérapie ;
  • les manifestations violentes de l’épilepsie et d’autres maladies neurologiques ;
  • les affections cardiaques et vasculaires ;
  • certains types de diabète ;
  • les douleurs provoquées par l’arthrose et la sclérose en plaques ;
  • les dépendances à des substances stupéfiantes (thc, alcool, etc.).
Lire aussi  Cristaux de cbd : quelle est la meilleure façon de les ingérer ?

Les patients souffrant de fibromyalgie et de sclérose en plaques se voient fortement aidés par le cbd, et cela justifie pourquoi le cannabidiol est utilisé pour élaborer le Sativex.

Des études ont montré que le cbd associé au thc (comme c’est le cas du Sativex) donne des résultats encourageants quant à la limitation de la production des cellules cancéreuses. Au vu de tous ces bienfaits que procure le cannabidiol, qu’est-ce que le cbd du point de vue légal ?

Le cbd : la question de sa légalité

 

La question se pose évidemment étant donné que la molécule provient du chanvre, qui lui, est interdit de consommation à cause du thc qu’il contient. Depuis un temps, le cbd et les produits réalisés à base de celui-ci sont légaux sous des conditions précises. En gros, la teneur en thc du cbd ou du produit le contenant doit impérativement être plus basse que 0,2 %.

En outre, la légalité du cbd en hexagone restreint les modes d’ingestion. Ainsi, l’huile de cbd, la vaporisation, l’infusion et les cristaux sont par exemple tolérés avec le taux réglementaire en thc ci-dessus mentionné.

Un peu d’histoire au sujet du cannabidiol

Le cannabis sous sa version Cannabis Sativa était déjà utilisé au Néolithique à des fins médicales. Depuis donc des millénaires, le cannabis était cultivé pour son usage dans le textile, dans le bâtiment et bien entendu, dans le domaine thérapeutique.

Si l’utilisation du chanvre remonte à bien plus longtemps, ce n’est qu’au début du 20e siècle que le thc et le cbd ont commencé à faire objet d’études et de recherches.

La première extraction du cbd remonterait à 1940 à l’université de l’Illinois. La molécule était alors qualifiée de toxique. C’est dans les années 60 que le chercheur israélien Raphaël Mechoulam démontre les bienfaits de certains cannabinoïdes sur la santé. C’est ainsi que les recherches sur le thc et le cbd ont été enclenchées en vue de trouver des réponses plus précises au questionnement : ‘’Qu’est-ce que le cbd ?’’